ttt: G-CXWRMS296H

Ressources halieutiques-Un accord ivoiro-libérien pour lutter contre la pêche illicite

30/11/2022

L’Afrique de l’Ouest concentre à elle seule 40 pour cent des navires de pêche illicite, selon un rapport de la Coalition pour la transparence financière.

La Côte d'Ivoire et le Libéria ont signé un accord de coopération en matière d’inspection et d’activités connexes dans leurs eaux territoriales pour lutter contre la pêche Illégale Non déclarée et Non réglementée (INN). Il s’agit, entre autres, de mener des exercices d'inspection conjointe des navires, de contrôle, de surveillance et d’échange d’informations sur le suivi, a indiqué la ministre de la Pêche et l’aquaculture libérienne, Emma Metieh Glassco. La pêche INN provoque une perte financière estimée à 2 milliards de dollars pour les pays du Golfe de Guinée, a indiqué de son côté le ministre ivoirien chargé de la pêche, Sidi Tiémoko Touré. « Cette situation se ressent au niveau des emplois, mais surtout des ressources halieutiques », a-t-il ajouté.

« Un seul pays ne pouvant mener une lutte efficace contre la pêche INN, ce protocole d'accord vient matérialiser la volonté de la Côte d'Ivoire et du Libéria dans la lutte contre ce fléau », a fait savoir le ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques. Début octobre, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’un patrouilleur de haute mer de 480 tonnes de charges pour lutter contre la piraterie maritime, la pêche illicite, la pollution et les acteurs de l’insécurité maritime dans le Golfe de Guinée, a indiqué la marine ivoirienne.

« L'Afrique concentre 48,9 pour cent des navires (…) impliqués dans la pêche INN, 40 pour cent rien qu'en Afrique de l'Ouest », selon un rapport de la Coalition pour la transparence financière. Ce rapport publié en octobre, indique que la moitié des navires de pêche INN au monde opèrent en Afrique et la majorité sont chinois et européens. D’après l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la pêche INN serait responsable de la prise annuelle de 11 à 26 millions de tonnes de poisson, privant ainsi l'économie mondiale de 10 à 23 milliards de dollars.

dpa

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.