ECONOMIE : les analyses d’un économiste sur l’annulation du prélèvement des 5% sur le salaire des fonctionnaires

16/9/2021

Le prélèvement des 5% sur les salaires des fonctionnaires guinéens, au titre de la cotisation sociale au compte de l'Institut National d'Assurance Maladie Obligatoire (INAMO), et pour les Caisses Nationales de prévoyance sociale, était entré en vigueur le mois d'août dernier.

Une décision plus ou moins controversée compte tenu du faible niveau des salaires et d’un contexte caractérisé par une précarité de vie sans précédent.

Quelques jours après l'ex ministre du budget Ismael Dioubaté, avait devant les députés de la neuvième législature, soutenu qu'il s'agissait d'un prélèvement et non d'une diminution.

Quatorze jours après la prise du pouvoir par le CNRD, cette décision a été donc abroger par les nouvelles autorités, avec pour argumentation de soulager des ménages en tenant compte du coût de la vie.

Au micro d'une notre rédaction ce jeudi, Ibrahima Mansaré économiste et fonctionnaire nous donne son analyse de la question « pour moi, c'est un soulagement puisque le pouvoir d'achat a augmenté. Quand on réduit encore des revenus sa pose des problèmes. Mais il ne faut pas surtout de se mettre dans la décision du populisme, aujourd'hui ces 5% pourquoi il l'avait coupé ? C'est ça la question qui doit se posé s'il s'agit d'avoir une assurance maladie, la couverture sociale pour tous les fonctionnaires guinéens c'est déjà extraordinaire c'est vraiment salutaire ça se passe partout au monde. Mais il faut mener des mécanismes qui peuvent garantir ces fonds la et que ça va aux ayant droits et que les gens puissent en tirer bénéfice », explique-t-il.

Ibrahima Sory Camara
656897121

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.