Mort d’un policier à Wanindara : le Général Bafoé met en garde les auteurs

2/12/2020

Dans la nuit du lundi à mardi, un policier a été tué et quatre autres blessés suite par les tirs d’un groupe d’assaillants dans le quartier Wanidara dans la commune de Ratoma.

Au lendemain de cette attaque le Directeur Général de la police nationale le Général Anssoumane Bafoé Camara à fait une mise en garde contre les auteurs de cette attaque.

« C'est hier nuit encore à Wanidara, des agents assis paisiblement en train d'assurer la sécurité des citoyens et leurs biens, subitement, c'est des groupes des jeunes qui sortent sur une moto tirant dans un premier temps avec des armes de calibre 12, en blessant 3 agents. Il y'a un qui a le pied fracturé. Et le 4eme assaillant est venu avec cette fois ci une arme à feu MPAMAKA et a abattus un brigadier mort sur place. Vous-même vous savez vue assez d'impacts sur le véhicule, c'est à dire celui qui a tiré n'est pas un professionnel il a tiré au hasard jusqu'à tuer un policier. Donc à l'opinion nationale et internationale, nous la police on nous interdit l'arme on ne vient seulement qu’avec le dispositif de maintien d'ordre avec des matériels conventionnels. Ce qui nous amène à dire que nous prenons l'opinion nationale et internationale avec le mode actuel d’opération des gens qui vise la police. Les gens là pensent qu'ils peuvent décourager la police nationale. C'est pour dire à ces bandits là que les gens qui sont derrière ça en pensant qu'ils peuvent permettre à la police de reculer, au contraire ils verront ces jours un dispositif Costaud. Et ceux qui ont fait cette attaque seront retrouvés. Ils roulent sur la moto. Donc je profite pour dire au maire de la commune de Ratoma, aux chefs de quartier de différents commune de Ratoma que ces jours y nous ferons de façon pour faire des ratissages pour que ceux qui sont en train de tirer sur nous pour qu'on puisse savoir ils viennent d'où, ils sont à la solde de qui? » S’interroge Bafoé.

Au camp Samory Touré le Directeur Général du service de santé des armées où les blessés ont été admis pour des soins, Colonel Ibrahima Kalil Touré a expliqué dans quel état les blessés sont arrivés.

« Nous avons reçu ces malades dans la nuit d’hier aux environs de 20 h. Il y'a eu 4 policiers blessés par des coups de feu dans le quartier Wanidara dans la commune de Ratoma. Nous avons un 5eme que nous avons reçu pour un dépôt de corps qui est actuellement à l'hôpital Ignace Deen. Mais l'État de santé de ces 4 est très bien et nous ferons tout pour que ces 4 puissent retrouver leur santé. Ils ont déjà reçu les 1ers soins et nous allons continuer à donner les autres soins. Donc leurs vies ne sont pas en danger ils se portent très bien » a rassuré le Colonel Touré.

Par ailleurs, le Général Bafoé dira « le jour que les gens sont descendus dans la rue, nos hommes ont été victimes d'attaque à mains armées à Lansanaya Plateau où un des garde de corps de la Direction Centrale des Compagnies Mobiles d'Intervention et de Sécurité ( CMIS ) a été atteint. Avant-hier également de la T7 et T8 la CMIS No 4, a été victime d’attaque ciblée ».

Ibrahima Sory Camara
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.