Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Djigui FM

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

SOCIETE

Région de Kindia : lancement d’un atelier sur la réduction de la mortalité maternelle et néonatale


4/8/2016






Un atelier de formation de plus d’une trentaine de cadres (députés et administrateurs civiles) a été lancé mardi dans la région de Kindia par les autorités régionales et le représentant de l’UNFPA en Guinée.

Cette formation des honorables députés et des cadres administrateurs civils s’inscrit dans un programme de sensibilisation des acteurs sociaux afin de réduire sensiblement les mortalités maternelles et néonatales qui causent des pertes énormes au sein de la couche féminine en âge de procréation.

Avec le financement et la facilitation du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en collaboration le bureau de l’Assemblée Nationale de Guinée, cette formation de 5 jours a connu la participation 35 participants, dont 30 députés et 5 administrateurs civils venant des différents services du pays.

M. Cheick Fall, représentant résident de l’UNFPA en Guinée a, dans sa communication rappelé les objectif de la formation qui s’articulent autour des thématiques comme la sensibilisation des leaders religieux, des femmes, des jeunes et des parlementaires pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, l’amélioration des indicateurs de planification familiale, afin de permettre, l’atteinte des Objectifs de développement durable.

Selon lui, plus de 4 000 femmes meurent chaque année à cause des complications liées à la grossesse et l’accouchement.

Cité par nos confrères de kibanyguinée.info, le représentant de l’UNFPA en Guinée a souligné que les facteurs directs de la mortalité maternelle en Guinée, sont principalement les hémorragies, les infections, l’hypertension artérielle, les avortements à risque et les accouchements compliqués, qui causent 80% des décès..

Pour changer la donne actuelle, M. Fall préconise une bonne politique de planification familiale avec l’amélioration de l’accès des femmes aux services de santé de base.

La formation des députés vise surtout à impliquer les élus du peuple dans l’adoption et le vote des lois en faveurs des femmes avec pour souci d’améliorer leurs condition d’accès aux soins de santé primaires jusque dans les villages.

www.conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

Direct Voyance internationale

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Partner 5

Radio Espace Fm

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

Youtube

PARTENAIRES MEDIA
Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Guinée Émergence

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Kaloum Presse

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Nouvelle de Guinée

Reporter Guinée

s-Actuaconakry

Tamtam Guinée

YouTube

YouTube

YouTube

YouTube

Site de la Présidence de la République

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients