Plan de riposte contre la COVID-19 : la contribution des sociétés minières estimée à plus de 5 millions de dollars

28/5/2020

Pour accompagner les efforts du gouvernement guinéen à travers le ministère des Mines et de la Géologie dans le cadre du plan national de riposte contre la COVID-19, les sociétés minières opérationnelles en Guinée ont apporté une contribution estimée à plus de 5 millions de dollars US, a-t-on appris d’une note d’information publiée par le Ministère des Mines et de la Géologie.

Destinée à la prévention des populations contre la pandémie, « une partie des dons en nature concerne les kits d’équipements PCR pour les tests, les tests de détection IgM/IgG, les masques, les gants, les respirateurs artificiels, l’eau de javel, les combinaisons de protection, le savon, les kits de lavage de mains, les thermo flashs et les lunettes de protection », a indiqué le communiqué du ministère.

Compte tenu des cas positifs qui avaient été signalés dans certaines zones minières du pays et qui avaient été vite maitrisés, les entreprises minières ont pris des dispositions préventives et sanitaires internes pour épargner la vie de leurs employés.

Fasant face à leur responsabilité sociétale dans les communautés où elles sont implantées, les sociétés minières ont également apporté des soutiens auxdites communautés avec l’octroi des kits de prévention contre la COVID-19.

Dans le souci d’avoir une vision d’ensemble des impacts sur la production minière notamment dans le secteur de la bauxite et de l’Or, le Ministère des Mines et de la Géologie a procédé à « une mise à jour des prévisions de production et d’exportation de bauxite et d’or industriel au titre de l’année 2020, afin d’avoir, à date, l’impact éventuel de la pandémie sur le secteur au terme de cette année ».

Ainsi, à date les premiers résultats collectés avec les sociétés minières indiquent par endroit que « le secteur minier guinéen subirait un impact limité de la maladie du coronavirus », note le ministère des mines, avant d’ajouter qu’« en tout état de cause, les productions réalisées au premier trimestre 2020 montrent une tendance relativement rassurante, pour le moment, par rapport aux prévisions initiales ».

En guise d’exemple, le ministère a annoncé que « les productions de bauxite et d’Or industriel du premier trimestre se sont respectivement chiffrées à 21 millions de tonnes et 97 mille onces ».

Au terme des premières observations faites dans le secteur minier, il ressort que l’impact est encore limité, même si la pandémie de coronavirus sévit toujours dans le pays, à l’image d’autres pays de la sous-région ouest africaine.

Face à cette préoccupation et « dans le souci de cerner toutes les retombées des activités minières, le Ministère a initié une étude pour évaluer les retombées socioéconomiques globales directes, indirectes et induites du secteur dans le pays, ainsi que l’impact d’un choc tel que la pandémie du Coronavirus 2019 sur le secteur », souligne la note d’information du département.


Une synthèse de
Lansana Camara
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.